top of page

J'ai testé...la mallette d'ustensiles

Quand on aime faire à manger, on se doit de s'équiper. Souvent on trouve des mallettes composées d'ustensiles tous plus bizarres les uns que les autres et on connait rarement la juste utilisation. On devine, on teste, on rate...

La tatie de mon chéri m'a dégoté un petit bijou mais je suis restée assez dubitative devant certains bidules😅

Décryptage!

Voici la mallette en question:

Et voici la description ( à ma façon 😋):

1- spatule plate: Perso, je m'en sers par paire pour cuisiner sur la plancha. J'ai piqué ça au cuisto de mon resto chinois. Simple et efficace.

2- Une berceuse: Permet de hâcher sans sortir le robot. J'avais un hachoir à balancier ( même genre mais avec deux poignées) que j'ai malheureusement acheté au rabais donc sans manche en bois. Le soir-même, j'ai voulu montrer à ma fille comment ça fonctionne pour qu'elle l'utilise en toute sécurité. j'ai oublié de mettre les pouces sur les poignées et sans ça, ça glisse. On a donc passé la soirée aux urgences et le truc est dans le tiroir depuis. C'est rentré comme dans du beurre!! A manier donc avec prudence!

3- La gouge: Utile pour tailler des fruits. Je ne vous cache pas qu'il faut du level... perso, je n'aime pas gaspiller donc jamais tenté.

4- Le couteau à tomates: Moi j'aurais dit un couteau à doigts mais chacun son truc 🙄. Si votre couteau d'office (on en parle plus tard) est bien aiguisé, vous couperez n'importe quelle tomate sans risquer de vous déchiqueter une main. Si, si ce truc déchiquette, ça aussi j'ai testé!

5- Le couteau à pamplemousse: Plus spécifique, tu peux pas. Il coupe des deux côtés et a la pointe légèrement courbée pour bien décrocher les quartiers. Pratique quand on veut des quartiers dans une salade, gros gain de temps. Mais tu le sors deux fois dans l'année.

6- Le couteau décor melon: Ils se sont pas cassé le popotin pour le nom. Alors je vais pas casser le popotin pour les explications 😜. En gros, ça vous permet de faire ça :

7- La roulette à pizza: Je passe

8- Le zesteur: J'hésite entre une blague ou un émoji qui siffle mais la première idée n'est pas bonne et ils ont viré le p'tit truc jaune qui siffle (hyper déçue!!!) donc je passe aussi.

9- Le coquilleur à beurre: Alors rien que pour son nom, il vaut le détour. Et attention voici la définition officielle: "sert à réaliser des formes de coquilles avec du beurre" . Comme on n'est pas teuteu, on s'en serait douté mais pourquoi?? Visiblement, le beurre est plus facile à tartiner (je reparle de mon couteau d'office ou pas?). Certains s'en servent aussi à évider les légumes pour les farcir ou encore pour écailler les poissons. Mouais.

10- Le vide-pomme: J'vais vous dire un secret... ça peut vider autre chose que des pommes 🙃

11- Le canneleur: Je ne vous cache pas que je suis allée sur Internet pour voir à quoi ça servait. Si ça vous dit, la réponse en images qui bougent ici. Encore un truc pour la déco en gros.

12- L'économe: Je préfère celui en U mais je juge pas, chacun sa grand-mère (bah si, c'est avec elle qu'on épluche nos premiers légumes)😘

13- Le boule melon: Si, si c'est son nom, ou le bille-pomme, pas plus malin. Tout est dit, ça vous fait de jolies petites billes (jamais sphériques bien sûr!) de fruits en tout genre. Encore une fois, le gaspillage me gène trop pour jouer avec cette chose.

14- La roulette à pâte: Pour faire des jolis dessins sur vos tartes.

15- Le couteau à jambon: On s'en sert quand on veut de très fines tranches et qu'on ne veut pas que celles-ci se retrouvent collées au couteau et se déchiquettent parce que sinon on peste et on commence l'apéro tout chonchon. Utile pour le saumon, le fromage, la charcuterie. Il en existe des plus "trapus" dont je me sers pour couper le concombre. Quoi? Elles collent pas au couteau les tranches de concombre? Et après, elles se glissent insidieusement entre la lame et la planche et vous vous retrouver avec un hachis de concombre? Ça n'arrive qu'à moi? Ouais, c'est ça !! Ben un couteau à la lame alvéolée empêche ça et toc! 😚

16- La spatule 25cm: Très pratique pour étaler, lisser, faire tout ce que je ne fais pas! Travailler le chocolat ou lisser un nappage. Bref, pâtisser quoi.

17- L'éminceur: Je sais, son nom et son physique ne sont pas en adéquation. Mais au final, ce n'est pas lui qui est mince, lui il émince, mince alors!

18- Le couteau à filet de sole: Ça se voit qu'ils payaient pas les SMS au caractère quand ils ont baptisé ce truc!! Nom de Zeus! A part la longueur, il a la même tronche qu'un couteau à désosser (20). On est d'accord que je n'ai pas besoin d'expliquer à quoi ça sert? C'est encore dans le nom.

19- La fourchette deux dents: Utilisez ça pour sortir le poulet (pas fermier*) du plat la prochaine fois. Il arrivera peut-être entier sur la planche et pas en charpie, défoncé par deux fourchettes. (* je précise parce que la chair d'un poulet fermier reste accrochée aux os, elle)

20- Le couteau à désosser: Le mien était plus court mais la forme de la lame reste caractéristique. J'ai adoré m'essayer à cette technique. Il faut dire que j'ai appris avec un vrai boucher médocain. Bourru à souhait mais maîtrisant son métier sur le bout des doigts.

21- Le couteau d'office: INDISPENSABLE ! éplucher, ciseler, émincer, araser, trancher, évider... je fais tout avec ce couteau. S'il fallait n'en choisir qu'un, ce serait celui-là. Les autres facilitent certains gestes mais lui peut tout faire. Vous pouvez donc vous permettre de mettre un peu plus cher, vous le conserverez toute votre vie et il servira tous les jours.


Pour la mallette plus généralement, je trouve que c'est un peu cher pour l'utilisation qu'on en a. Mais quand je vois le prix des robots qui cuisinent tout seuls et le succès qu'ils ont, je me dis que finalement ce n'est pas un grand investissement pour épater ses convives 😉

2 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page